Qui dit que la jeunesse ne veut plus s’engager ?

Qui dit que la jeunesse ne veut plus s’engager ?

Le dimanche 17 décembre 2017, une petite dizaine d’élèves de 6A (option littéraire) a pris le train pour Braine-Le-Comte.

Objectif : défendre la cause d’ITHAC face public et face caméra ! Un bel acte de mobilisation citoyenne.

L’an dernier, ces mêmes élèves de 6A ont eu la chance, grâce à ITHAC, de vivre une aventure théâtrale forte artistiquement et humainement. Accompagnés par Veronika Mabardi et Giuseppe Lonobile (tous deux auteurs, comédiens et metteurs en scène), ils ont, à partir de témoignages glanés auprès de leurs propres grands-parents, écrit des scènes théâtrales qu’ils ont ensuite mises en scène…

Et cette classe n’est pas la seule… Depuis près de dix ans, dans le cadre des ateliers littéraires, nous avons eu l’occasion, au Collège, de travailler en collaboration avec l’ASBL ITHAC (anciennement « Promotion Théâtre ») qui sert d’interface entre le théâtre et l’éducation. Un partenariat très riche qui nous a permis de faire entrer le théâtre et ses intervenants dans le Collège.

Ainsi, des artistes comme Geneviève Damas, Michel Bellier, Régis Duqué,… ont rencontré nos élèves et les ont emmenés dans un processus de création qui les a souvent profondément marqués. Les jeunes sont chaque fois ressortis grandis de cette expérience : « confiance en soi », « ouverture à l’autre », « dépassement de soi », « créativité » sont les expressions qui reviennent dans tous leurs témoignages.

Nos élèves, sensibilisés à une cause qui les concernait, qui leur parlait, ont décidé de se mobiliser. Fraîchement libérés de leurs examens de décembre, ils se sont rendus à une journée spectacle dédiée à ITHAC et à sa survie. A cette occasion, à la vive demande des membres de l’ASBL, ils ont pris la parole, tous ensemble, sur scène, face public, afin d’exposer leurs arguments, leurs ressentis par rapport à cette disparition programmée. Deux d’entre eux se sont également exprimés face à la caméra de la télévision locale, Antenne Centre. Nous ne pouvons qu’être fiers de nos collégiens dont l’intervention a été remarquée par les spectateurs et par les représentants d’ITHAC eux-mêmes : « Merci ! Vous nous avez donné un regain d’énergie ce dimanche ! On sait avec quoi on va lutter. Nourris de vos mots forts et percutants. » (G. Lonobile).

                                                                                                                              Violaine Lison, professeur au collège

En voir davantage sur le site d’Antenne Centre